cornière acier

Acier inoxydable ou laminé : quelle cornière choisir?

Dans l’industrie automobile, dans nos jardins et maisons, les équerres plates en acier sont essentielles à notre quotidien. Plusieurs critères doivent être vérifiés avant d’acheter une cornière acier. Avec plus de 3 500 qualités d’acier répertoriées, et presque autant de normes, difficile de s’y retrouver. Quelques informations indispensables à une prise de décision éclairée suivie d’un achat satisfaisant. Procédés de fabrication, ingrédients, aspect extérieur, nos experts vous explique tout.

De quels éléments l’acier se compose-t-il?

La qualité et la nature des matières premières influencent le produit final. L’acier est un mélange d’au moins 50% de fer et un minuscule taux de carbone. De nombreuses autres molécules, dosées en fonction de l’usage futur du métal, y seront incorporées. Les plus connues sont le calcium et le plomb.
L’acier peut-être inoxydable, auquel cas il contient du nickel et est recouvert d’une fine couche d’oxyde de chrome. Il sera ainsi plus résistant à la corrosion, à l’abrasion et à la rouille. C’est pour cela que les restaurateurs en équipent leurs plonges et cuisines.

cornière acier
cornière acier

L’inox 304 supporte mal la pollution et les environnements acides. L’inox 316 comprend de la molybdène, qui l’immunise contre les climats agressifs.
Répondant à des principes et lois physiques sur les matériaux, les techniques de construction impactent les propriétés du fer.

Différents procédés de fabrication

Le laminage est une étape de fabrication durant laquelle la pâte d’acier est compressée à la forme voulue. Laminée à chaud, une cornière sera plus allongée et plus fines que ses homologues, ce que nous appelons « profilé ». Cette solution rend le métal extrêmement solide mais peu maniable. Le laminage à froid forme une matière plus facile à couper et à limer, idéale pour des finitions parfaites.
Avant d’être livré, l’acier subira ou non un traitement de surface, qui le protégera de futures agressions environnementales.

cornière acier
cornière acier

Galvaniser le fer consiste à le tremper dans un bain de zinc. Une fois refroidi, une couche impénétrable de 50 micro mètres se forme autour de lui. Ce procédé réputé indestructible garantit à l’acier une durée de vie optimale.
L’acier laqué est protégé de la rouille par un produit spécifique, tandis que l’acier époxy est enduit de résine puis de peinture. Ces atouts les rendent intéressants en intérieur : renforcement de mobilier, cornières d’angles… Une facilité d’entretien appréciable et un design incomparable.

L’inconvénient? Si la couche d’enduit se fissure, l’eau infiltrée entre le métal et la laque risquerait de causer des dégradations.

Astuce de notre équipe :

Connaissez-vous les cornières en acier époxy anti-pince ou anti effraction? Elles sont étudiées pour empêcher efficacement l’intrusion d’un pied-de-biche dans vos portes et fenêtres.

Les professionnels se dirigeront vers une cornière en acier inoxydable 316, galvanisé S355MC. Un client qui veut construire une bibliothèque pour enfant préférera quant à lui le prix bas et l’élégance de l’acier époxy. De nombreuses nuances de couleurs existent désormais : peinture blanche ou métal nu, impossible de ne pas trouver son bonheur. Le noir avec traces d’oxydation et de calamine sublimera votre décoration vintage style industriel.